Retraite : le troisième pilier en chute libre chez les Suisses

Dans un contexte de crise économique comme celui que nous traversons, assurer sa retraite est indispensable. Plus les années passent, moins les indemnités sont élevées. Cette tendance n’est pas exclusive à la France et se confirme chez nos voisins Suisses. Depuis plusieurs années, ils voient le troisième pilier, une partie de leur complémentaire retraite dégringoler à grande vitesse. 

Véritable dépression ou simple effet passager ? Les chiffres récemment publiés par Moneyland.ch n’annoncent en tout cas rien de bon. Face à cette nouvelle, les Suisses prennent les mesures nécessaires.

Le troisième pilier, qu’est ce que c’est ?

Le troisième pilier vient en complément du 1er pilier (l’AVS) et du 2ème pilier (la prévoyance professionnelle) pour permettre aux futurs retraités de se doter d’un revenu confortable. Il offre aussi l’avantage de la réduction fiscale, puis-qu’entre 20 à 40% des montants investis sont récupérés sous forme de réduction fiscale.

Contrairement à la croyance populaire, les Suisses ne sont pas les seuls concernés. En effet, les travailleurs étrangers peuvent eux aussi y souscrire. Malgré tout, le gain fiscal ne sera intéressant que pour les résidents nationaux.

Faut-il le jeter aux oubliettes ou est-il encore avantageux ?

Cette baisse faramineuse, relayée par RTS, a rapidement créé un élan de panique chez les souscripteurs. Nombreux sont ceux qui ont décidé de suspendre leur contrat, et ceux qui allaient lancer les démarches se sont ravisés.

Il faut dire que les taux ont vraiment de quoi prêter à sourire. La rémunération annuelle ne dépasse pas 0,49% en moyenne, contre 0,67% il y a moins d’un an. Et la chute ne s’arrête pas. Autant dire que le gain global est proche du néant.

Toutefois, certains cantons, comme Genève et Vaud, sont épargnés. Certains établissements proposent même des taux pouvant approcher 1%. Pour en savoir plus, sachez qu’il est possible de demander un devis directement en ligne. Avec un peu de chance, peut-être que vous obtiendrez un taux digne de ce nom !