Hypertension : Tout savoir sur les symptômes et les moyens de prévention

Lorsque la pression artérielle augmente de façon inhabituelle, il s’agit d’hypertension artérielle. Découvrez dans cet article, les symptômes de cette pathologie ainsi que des conseils pour la prévenir.

Symptômes de l’hypertension

Le sujet touché par une hypertension artérielle ne présente généralement aucun symptôme. À ce titre, un tiers des malades n’a pas connaissance de cette maladie. Cependant, quand l’hypertension est sévère, certains éléments déclencheurs permettent de déduire qu’il y a une élévation anormale de la tension. Parmi les symptômes, on distingue les palpitations, les vertiges, les troubles de la vue ou encore la fatigue.

D’autres signes peuvent indiquer une hypertension comme la somnolence, les maux de tête, les bourdonnements d’oreilles et les saignements de nez. Si les mains et les pieds sont engourdis, il est également possible que ce soit une conséquence liée à l’hypertension artérielle. Les autres signes moins « évidents » sont la nervosité, la somnolence et les nausées.

Prévention de l’hypertension

Pour prévenir l’hypertension, il convient de respecter quelques règles d’hygiène de vie au quotidien. Il est conseillé de ne pas fumer, car la nicotine contenue dans le tabac entraîne inévitablement l’augmentation de la pression dans les artères. Il ne faut également pas boire trop l’alcool. Réduire sa quantité d’alcool hebdomadaire a un réel effet positif.

Bien entendu, il est indispensable de manger équilibré. Un régime riche en fruits et en légumes est un plus. Il est recommandé de consommer des produits laitiers ainsi que des poissons.

La viande doit être limitée, tout comme les boissons à base de caféine et l’alimentation industrielle. L’excès de sel est déconseillé pour une personne souffrant d’hypertension.

Enfin, il est primordial de pratiquer régulièrement du sport pour « huiler » le corps. Le sujet peut par exemple marcher une demi-heure par jour en guise de prévention de l’hypertension. Notons que l’indice de masse corporelle doit être inférieur à 25 pour limiter les risques.