Les infos essentielles pour devenir un expert en sécurité incendie

Si vous souhaitez exercer un métier consistant à protéger des biens et des personnes contre les effets du feu, voici les informations à connaître pour devenir un expert en sécurité incendie.

Le point sur les missions de cet expert

L’expert en sécurité incendie exerce son métier au sein d’un établissement public ou dans un hôpital, et, il doit suivre des réglementations précises en matière de sécurité. Concrètement, il assure la prévention et la gestion des incendies.

L’expert en sécurité doit s’assurer du bon fonctionnement du système d’alarme, des extincteurs et des matériels nécessaires en cas d’incendie. Il vérifie notamment que l’équipement n’est pas défaillant ou « saboté » par une personne malintentionnée. Il doit aussi pouvoir gérer tous les risques liés à un incendie (mouvement de foule, panique, premiers secours, etc…).

Aussi, l’expert se charge de la sensibilisation du personnel au risque incendie. C’est à lui de déclencher l’alarme en cas d’incendie, de prévenir et de guider les unités de secours. Il s’agit du spécialiste qui doit évacuer le personnel et sécuriser l’ensemble de l’immeuble.

Devenir expert en sécurité : le parcours à suivre

Pour intégrer le monde de la sécurité, il faut d’abord obtenir est un CAP ou un BP sécurité ou son équivalent (en l’occurrence un diplôme de formation SSIAP).

L’un de ces diplômes permet d’accéder au métier d’agent de sécurité incendie. Pour devenir un expert en sécurité, il est recommandé de disposer d’un bac pro sécurité prévention, ou mieux encore, d’un DUT « hygiène, sécurité et environnement ». L’obtention d’une licence pro « sécurité des biens et des personnes » est un plus.

Suite aux études, il est possible de postuler auprès des hôpitaux et autres établissements publics. Les postes au sein de ces lieux publics sont accessibles via des concours spécifiques. Il convient donc de s’informer auprès de la ville ou du département pour connaître les concours liés. Concernant les immeubles et les autres établissements privés, il est recommandé de directement prendre contact avec les gestionnaires concernés.